Marie-Jo Gobron,- poète belge

Film

 

Actualités

DVD du film

Le film Portrait de ma mère poète, réalisé par Jean-Noël Gobron, le fils de Marie-Jo, est disponible sur DVD.

Bande-annonce »
Concernant le film »


Collages de Mariechou
à la Verbeke Foundation

Depuis février 2017 pas moins de 61 collages de Marie-Jo Gobron, qu'elle signait sous le nom de Mariechou, font désormais partie de la collection exceptionelle de la Verbeke Foundation. Avec son vaste terrain et espace d'exposition, la Verbeke Foundation est une des plus grandes intiatives privées pour l'art contemporain en Europe.

Marie-Jo Gobron figure également dans l'important catalogue "Collages & Assemblages". Ce livre d'art qui compte plus de 700 pages fut publié en 2017 par la Verbeke Foundation.


La maison à Bruges

Dans la maison où Marie-Jo Gobron a habité près de 47 ans, le journaliste du journal télé de la VRT Lieven Verstraete et son amie Li Vandamme y ont ouvert en 2012 Li O Lait, un agréable bar à café et thé. Grâce à cet établissement le rez-de-chaussée de la maison peut donc encore être visité. L'adresse : Dweersstraat 30 à 8000 Bruges - tél. 050/70 85 70.

Détail de la façade avec la pierre commémorative, réalisé par Kristoffel Boudens.

Articles de presse

Cliquez sur l'image afin d'accèder à l'article souhaité.

Dossier de Henri-Floris Jespers, paru en décembre 2008 dans le bulletin n° 36 de la revue « Ça Ira ». Le dossier intitulé « In Memoriam Marie-Jo Gobron » y décrit (en 14 pages) la vie de Marie-Jo à travers une remarquable analyse de son oeuvre poétique (pdf - 952 Ko).

Voir aussi le Blog de la Fondation ça ira :
Les cordages clandestins de la pensée
Bouquet funèbre..forme de couronne (I)
Bouquet funèbre..forme de couronne (II)
Bouquet funèbre..forme..couronne (III)
Marie-Jo Gobron : coda

Dossier (en Néerlandais) de Henri-Floris Jespers, paru le 17 décembre 2008, dans le n° 130 (6 ième année) des « Mededelingen van het Centrum voor Documentatie & Reëvaluatie ». L'auteur y analyse (en 5 pages) l'oeuvre et la vie de la poétesse en y citant notamment Jan van der Hoeven, Maurice Carême et Luc R.C. Deleu qui lui consacrèrent des écrits élogieux (pdf - 200 Ko).

Article (en Néerlandais) de Johan Debruyne publié dans le journal « Brugsch Handelsblad » le 5 décembre 2008. Intitulé « Eigenzinnig ondeugend » l'article annonçe notamment l'hommage posthume et l'exposition des collages (que Marie-Jo signa sous le nom de Marichou) organisés à la galerie Pinsart en décembre 2008 (pdf - 252 Ko).

Article (en Néerlandais) de Johan Debruyne publié dans le journal « Brugsch Handelsblad » le 7 novembre 2008. L'article intitulé « Dichteres Marie-Jo Gobron overleden - Laat me aarde zijn... » annonçe le décès de la poétesse (pdf - 144 Ko).

Pour consulter l'entièreté des articles, dossiers et écrits sur Marie-Jo veuillez consulter la section Telecharger »

Suite à la sortie du film sur Marie-Jo et l'exposition à Bruxelles une série d'articles et de réactions furent également publiés dans la presse écrite, la radio et la télévision.

Hommage à Bruges

Du 4 au 21 décembre 2008 s'est tenue une exposition posthume des collages et de l'oeuvre littéraire de Marie-Jo Gobron à la Galerie Pinsart à Bruges. Cette manifestation, suivant de peu le décès de la poétesse et collagiste, connut un vif succès et beaucoup des proches de Marie-Jo surent apprécier cette initiative organisée par Sabine et Dan, gérants de la galerie.

Les visiteurs regardent les livres et les collages de Marie-Jo Gobron.

Bienvenue au site officiel, dédié à la poétesse belge Marie-Jo Gobron. Marie-Jo, du nom de jeune fille Marie-José Coevoet, est née à Roesbrugge-Haringe en 1916 et décédée à Bruges le 3 novembre 2008. En 1946 elle épouse le peintre Roger Gobron. Le poète Maurice Carême, devenant par ce mariage son beau-frère, l'initie à la poésie. En 1953 elle obtient, pour son premier manuscrit Houles, le «Prix Hubert Krains». Elle publie ensuite plusieurs recueils de poésie et termine, en 2004, un roman autobiographique. Aussi elle réalise occasionnellement des collages, qu'elle signe du nom Marichou.

 

Marie-Jo peint par son mari, Roger Gobron, en 1943
Marie-Jo peint par son mari, Roger Gobron, en 1943

 

 

Sommaire du site

 

Marie-Jo Gobron

Accueil: dans la colonne gauche de cette page, vous trouverez les actualités concernant Marie-Jo Gobron.

Biographie: ce lien vous mènera vers une biographie illustrée de Marie-Jo Gobron.

Œuvre littéraire: contient des informations concernant son œuvre littéraire et ses recueils de poèmes publiés.

Galerie: cette galerie vous permettra de visualiser les collages de Marie-Jo Gobron, signés sous le nom de Marichou.

Télécharger: ce lien vous permettra de télécharger divers documents utiles, tels que des photographies de Marie-Jo Gobron, des illustrations de ses collages, des biographies, des articles de presse, etc.

Liens: vous y trouverez des liens utiles vers des sites, tels que celui dédié à l'œuvre de son mari, le peintre Roger Gobron, et celui de l'association Alcyon Film, éditeur de deux de ses recueils et producteur du film sur Marie-Jo Gobron.

Contact: clients, amateurs de poésie, collectionneurs, libraires, organisateurs, exposants ou journalistes, trouveront ici le moyen le plus simple de prendre contact.

Livre d'Or: lien permettant de consulter ou de signer le Livre d'Or...

Nederlands: lien vers les pages néerlandaises du site.

Décès de Marie-Jo

Avec grande tristesse nous vous faisons part du décès de Marie-Jo à Bruges, le lundi 3 novembre 2008. Elle était agée de 92 ans. Voir la lettre de deuil.

Samedi 8 novembre l'inhumation eut lieu au cimetière de Bruges où Marie-Jo à rejoint son mari, le peintre Roger Gobron (décédé en 1985).




Le poète Jan van der Hoeven récite un poème de Marie-Jo.


Le dernier salut à une grande poétesse.


La tombe où Marie-Jo repose à coté de son mari bien-aimé.

« Décidément la Belgique compte trois ou quatre grandes poétesses dont vous êtes. Lire une oeuvre comme la vôtre, c'est se tremper dans une participation cosmique qui, à mon sens, est un des pouvoirs magiques primordiaux de l'authentique création artistique ».

Extrait d'une lettre écrite en 1958 à Marie-Jo Gobron par Paul Hellyn (directeur du Musée belge de la Parole).





Marie-Jo inspirant les peintres

Ci-dessus deux aquarelles peintes par Sonia De Waele, dont celle de Marie-Jo regardant son mari Roger.
Peinte d'après une photo de leur fils, Jean-Noël, datant de 1979.
Aussi Roger Gobron à réalisés plusieurs aquarelles de son épouse, dont témoignent le portrait ci-dessus (à gauche du titre et en haut de page) et l'aquarelle (ci-dessus, à gauche) avec Marie-Jo en « Faneuse », et datant de 1944.

Ci-dessus, à droite : l'ultime portrait, dessiné, très peu avant la mort de Marie-Jo, par Laza Bertoni.